Un déménagement gaz serein

Le déménagement est, en général, tout sauf une simple action. Parmi les grandes difficultés que vous rencontrerez dans votre projet de déménagement, il y a, bien évidemment, l’alimentation de votre compteur gaz. On vous dit tout ce que vous devez savoir afin de réaliser un déménagement sans encombre.

La souscription à un nouveau contrat gaz

Signer un nouveau contrat gaz est une étape primordiale dans le processus de déménagement. Une fois que vous souscrivez à une nouvelle offre, vous êtes assuré de bénéficier du chauffage dès que vous emménagez. Il n’est donc pas possible de profiter du contrat de votre prédécesseur. Choisissez donc un fournisseur qui saura répondre à vos besoins. Engie est le fournisseur par excellence de gaz en France. Toutefois, les fournisseurs opérant dans la métropole sont, à quelques exceptions près, les mêmes.

Dans le but de respecter les délais et d’éviter toute déconvenue en raison d’une souscription tardive, il est recommandé de signer le contrat deux semaines avant la date prévue pour votre déménagement gaz. Voici les informations à fournir : le numéro PCE de l’ancien locataire, le nom de celui-ci, le relevé du compteur de gaz et un RIB.

Un déménagement gaz serein

Votre fournisseur, après avoir pris connaissance de ces informations et défini les termes de votre nouveau contrat, chargera le gestionnaire GRDF pour la mise en service du gaz dans un délai que vous aurez déterminé préalablement. Sachez que moins ce délai est avancé et plus chère sera la prestation.

Quid des frais de mise en service ?

Le tarif d’une mise en service est un point commun à tous les clients. Il est invariable, et ce, quel qu’en soit votre fournisseur. Cela est dû au fait que la qualité du gaz ainsi que les services de dépannage y afférents sont entièrement gérés par GRDF. Cependant, la possession d’un chèque énergie vous exonère du paiement de tels frais.

La mise en service se fait presque toujours en présence d’un technicien. Ce dernier doit s’assurer que les compteurs de gaz sont bien fermés et que leur installation ne présente aucun risque en cas de survenance d’un incident. L’inopportunité d’un déplacement ne saurait exempter le client de l’application des frais. La règle est également observée dans le cadre de l’installation des compteurs connectés Gazpar.

La résiliation de votre contrat après le déménagement

Comme dit plus haut, il faudra patienter, dans l’idéal, pendant deux semaines avant d’accéder au compteur de votre nouveau logement. Lorsque la fermeture du compteur intervient trop tôt, il se peut que vous n’ayez pas du chauffage pour ce laps de temps. Afin de remédier à une situation pareille, résiliez alors votre contrat le jour du déménagement. La procédure est toute simple.

Contactez le service client grâce au numéro inscrit sur votre facture de gaz aux fins d’indiquer les informations ci-après : le PCE, le relevé de l’index de consommation et le numéro client. La résiliation par téléphone est gratuite pour les particuliers résidant sur le territoire français. Résilier son contrat par courriel recommandé est aussi envisageable.

La résiliation du contrat de gaz n’est pas une étape à négliger. Autrement, vous serez obligé de régler les factures des locataires de votre ancien logement. Évitez-vous un tel embarras !